Valérie PERRET-REMORDS

Née à Strasbourg en 1962, Valérie PERRET-REMORDS est reçue au Concours de l'Éducation Nationale (CAPES d'Arts Plastiques) après avoir obtenu une licence au sein de l'Université des Sciences Humaines de sa ville natale. C'est ainsi que depuis 1988, elle enseigne les Arts Plastiques et les Arts Appliqués en lycée.

Depuis 1994, elle présente son travail de plasticienne (peinture, terre et gravure) dans de nombreuses expositions de groupe ou personnelles. Parallèlement à ses activités de création artistique et d'enseignement, Valérie PERRET-REMORDS réalise des travaux de graphisme et d'illustration pour divers organismes publics et entreprises privées.

Elle vit et travaille à Clermont-Ferrand.

valjean.perret@laposte.net

De la peau et de la matière

Valérie PERRET-REMORDS expérimente des techniques graphiques diverses qu’elle associe, invente et transpose dans des fenêtres qu’elle ouvre pour le bonheur de nos yeux.

Tout commence avec la terre quand elle y a laissé des empreintes, des rides, des plis.

La terre pétrie, modelée, malmenée, caressée comme une peau qui a subit des altérations temporelles, des accidents, des coups ...

Elle s’aventure ensuite dans la ciselure et gravure de la terre que cette fois elle cire, polie , ou teinte comme un tableau, une peinture en bas relief… et tout naturellement les gestes de ciseler, gratter, griffer, épargner, inciser la conduisent à la gravure et linogravure.

Ses études aux Beaux-arts de Strasbourg lui ont fait aimer le Bauhaus, le Constructivisme. La rigueur alliée à la simplicité .Et ses souvenirs de rénovation de plusieurs maisons l’orientent instinctivement vers des compositions graphiques structurées dont les parties sont issues du monde végétal, minéral, animal pour former un tout.

Elle détaille, déniche, défriche et structure des textures, des architectures du plus prés au plus loin. Tout matériau est prétexte à graver, dessiner : plumes d’oiseaux, racines, relief, textures, écriture…

Si elle épuise une technique pour aller au bout de ce qu’elle peut dire grâce à la matrice de la gravure, les superpositions de transparents à la pointe sèche, les collages, les rehauts font que le multiple devient unique.

Ses associations sensibles sont le résultat de multiples passages de la presse à la lino aux transparents dans de joyeuses interprétations expérimentales où l’ombre et la lumière se disputent le sujet.…

Elle compose de délicates archéologies dans le temps par strates, dans la durée, la patience et l’exigence de son imaginaire. Elle fait émerger de nos quotidiens et des lieux communs où elle puise, des topographies de lieux réinventés, des architectures inédites, comme sa série sur l’Assise, qui deviennent des points de vues uniques et inédits.

Aujourd’hui Valérie PERRET-REMORDS nous offre ses mondes d’évasion comme de petits morceaux d’éternité dans la ferme croyance du geste artistique de l’art comme partage universel.

Bénédicte HAUDEBOURG

Oct. 2019

« Coq » - 2018

Pointe sèche sur rhénalon, impression sur papier, avec rehaut de blanc, fond monotype et acrylique, 29 x 19,5 cm. 

« Chaise » - 2019

Pointe sèche sur rhénalon, impression sur papier, fond monotype avec rehaut d'acrylique, 29,9 x 14 cm.

« Petites noix » - 2018

Pointe sèche sur rhénalon, impression sur papier, fond à l'acrylique avec collage, 14 x 14 cm. (chaque)

© 2017 Galerie ART 4. Créé avec Wix.com 

4 rue Gomot 63200 Riom France

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean