Fabienne CINQUIN

Fabienne CINQUIN est née en 1970 à Aubusson. Ses parents artistes et enseignants à l'école des Arts Décoratifs lui ont naturellement donné le goût des arts. C'est vers le vaste domaine de l'illustration que ces envies et désirs se sont portés, alliant littérature, images et livres.

Diplômée de l'École des Beaux-Arts de Lyon, elle est marquée durablement par le surréalisme. Ses sources d'inspiration sont multiples puisqu'elle se nourrit aussi bien de peinture, d'arts graphiques, de photographies, de cinéma, de théâtre, de littérature etc. pourvu qu'à chaque fois émerge une forme d'étrangeté, de bizarrerie, de non-conformisme qui fertilise son imagination. Ses techniques de prédilection que sont l'encre, l'aquarelle, le collage, accompagnent son imaginaire qu'elle ouvre non seulement au jeune public mais également aux adultes à travers des publications variées.

Enseignante en arts appliqués, Fabienne CINQUIN vit et travaille aujourd'hui à Clermont-Ferrand.

fabiennecinquin.blogspot.com

Á l'origine des illustrations qui sont exposées, il y a un lot du Petit Echo de la Mode de la fin du XIXème siècle que j'avais chiné aux marché aux puces de Clermont-Ferrand. Je découvrais ces silhouettes à la mode ancienne, à la fois corsetées, cachées, mais où les courbes étaient étrangement accentuées. Comme certaines pages étaient très abîmées, je décidais de découper quelques silhouettes et de les recomposer en redessinant par dessus à l'encre de Chine et à l'encre rouge. Petit à petit, j'ai composé des images avec ces figures, commençant à leur greffer de « drôles » de costumes, m'inspirant aussi bien de Granville que de Jérôme Bosch. J'ai assez tôt baptisé cette série de collages/dessins « Cabinets de Curieuses », sorte de laboratoire où je pouvais exprimer librement une certaine étrangeté. Pétrie de références artistiques, je ne pouvais pas ignorer les collages de Max Ernst et ceux de Jacques Prévert. Mais également Grandville, Doré, Redon … Á toutes ces inspirations j'ai surtout mêlé mes références fétiches et inépuisables autour des contes de Perrault, mais aussi d'Alice aux Pays des Merveilles de Lewis Carrol et de Pinocchio de Collodi.

Ces personnages récurrents diversement associés à des corps hybrides dans un décor quelquefois végétal évoquent également des

scènes de théâtre où se jouent des intrigues que le spectateur interprétera à sa guise.

Cette série de dessin à donné lieu à un ouvrage sérigraphié par Le Trou de la Serrure, texte de Dominique Fournil, qui sera présenté également dans sa deuxième édition, agrémentée de nouvelles images.(voir Site Trou de la Serrure, sérigraphie).

Fabienne CINQUIN

© 2017 Galerie ART 4. Créé avec Wix.com 

4 rue Gomot 63200 Riom France

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean