Christiane HIRSCH

Née en 1953, Christiane HIRSCH étudie à l'École des Beaux-Arts de Clermont-Ferrand dont elle est diplômées en 1975.

Elle enseigne les Arts Plastiques au sein de l'Éducation Nationale de 1976 à 2015. Elle vit et travaille, aujourd'hui, à Chas dans le Puy-de-Dôme.

« Sans titre » - Acrylique sur toile 20 x 20 cm.

« Celui-ci m’enrichit qui me fait voir autrement ce que je vois tous les jours.»  Paul VALERY

 

La peinture de Christiane HIRSCH met en scène la problématique de l’individu au sein de la masse. Ainsi dans la plupart de ses toiles, elle valorise un personnage qui, par son attitude, se démarque et s’affirme comme une individualité propre au milieu d’une foule anonyme et en mouvement. Celle-ci est seulement suggérée. Construit tel un décor théâtral, l’environnement est recadré, épuré, pour ne garder que l’essentiel. Exclusivement urbain, en rapport avec l’action, il contribue à renforcer le sens. Souvent, cet arrière-plan disparaît totalement, laissant place à un simple fond blanc, neutre, privilégiant ainsi les protagonistes.

La production de Christiane HIRSCH, sans s’y référer explicitement, évoque la démarche des peintres de la Figuration Narrative, mouvement né en France en 1965.  A la manière de ces artistes, elle dépeint, sur des formats horizontaux ou carrés, différents instants d’une même scène quotidienne, moins dans l’intention de soumettre au regard du spectateur un récit chronologiquement construit que de lui en suggérer poétiquement son épaisseur temporelle.

Son univers pictural est peuplé d’objets de prédilection : chapeaux, valises, mallettes… Ces accessoires récurrents, peints pour leur aspect esthétique, prennent une valeur symbolique.

Le chapeau, omniprésent, protège son porteur, non seulement des intempéries, mais aussi, par extension, de tout ce qui l’entoure, notamment du regard d’autrui. Le visage caché par son feutre, cet inconnu a du mal à communiquer.

Christiane HIRSCH décrit, illustre moins qu’elle ne donne au spectateur matière à réflexion sur sa propre existence. Elle révèle, questionne, quelquefois dénonce sans pour autant tomber dans une quelconque représentation anecdotique.

D'après des textes de Madeleine GRAVES et Pierre MARION

Série « Latitudes » - 2006 à 2017 - 64 acryliques sur toile 20 x 20 cm.

« Sans titre » - Acrylique sur toile 20 x 20 cm.

« Sans titre » - Acrylique sur toile 20 x 20 cm.

© 2017 Galerie ART 4. Créé avec Wix.com 

4 rue Gomot 63200 Riom France

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean